Chapelle Corneille, Rouen

Transformation d'une chapelle du 17e siècle en auditorium de 690 places dédié à la musique classique et vocale. Le mobilier acoustique est principalement constitué d'un lustre scéno-acoustique réglable et rotatif, de sièges-réflecteurs acoustiques et de rideaux absorbants motorisés installés dans des caissons mobiles.

Chapelle Corneille, RouenVue de l'auditorium depuis l'une des tribunes. La scène mobile a été placée à côté du chœur tandis que le public a été distribué sur trois côtés, dans la nef et le transept. Le lustre est orienté avec sa face « concert » — réflecteur acoustique et éclairage — vers le bas.
© Eric Peltier
Chapelle Corneille, RouenLe lustre scéno-acoustique peut à la fois pivoter sur son axe et être ajusté à la hauteur souhaitée.
© Kahle Acoustics
Chapelle Corneille, RouenLe lustre scéno-acoustique, d'un diamètre de 6,5 mètres, est installé à l'aplomb de la croisée du transept. Il est composé de deux hémisphères réunis par une lentille acoustique convexe, qui rabat le son vers les musiciens et les auditeurs.
© Kahle Acoustics
Chapelle Corneille, RouenVue du lustre, côté miroir tourné vers le bas. Il réfléchit aussi bien la vue que le son vers toute la chapelle, assurant ainsi un véritable son d'église.
© Kahle Acoustics
Chapelle Corneille, RouenLe lustre sur son côté « concert ». La surface noire est la lentille réfléchissante qui réunit les deux hémisphères. Le rayon de courbure beaucoup plus plat de la lentille permet de renvoyer de plus fortes réflexions vers les musiciens et l'audience, créant une acoustique de salle de concert.
© Kahle Acoustics
Chapelle Corneille, RouenLe lustre intègre des pampilles d'éclairage scénique ainsi que des pampilles de chauffage radiant.
© Kahle Acoustics
Chapelle Corneille, RouenDes réflecteurs acoustiques sont fixés aux dossiers du dernier rang de chaises. Pour une répartition homogène des réflexions acoustiques, quatre versions de réflecteurs présentent des inclinaisons brisées à différents angles.
© Eric Peltier
Chapelle Corneille, RouenLes réflecteurs acoustiques de 2,5 mètres de haut vus de dos.
© Eric Peltier
Chapelle Corneille, RouenL'efficacité des dossiers-réflecteurs est optimisée par les abat-sons qui les surmontent.
© Eric Peltier
Chapelle Corneille, RouenDes caissons mobiles, permettant de dérouler des rideaux absorbants, sont répartis dans différents espaces de la chapelle selon le type de concert.
© Eric Peltier
Chapelle Corneille, RouenVue panoramique de l'auditorium depuis le chœur.
© Eric Peltier
Chapelle Corneille, RouenAuditorium de 690 places.
Le lustre est orienté avec sa face « concert » — réflecteur acoustique et éclairage — vers le bas.
© Kahle Acoustics
Fiche technique

//////

Lieu   Rouen, France. Classé monument historique.

Coût de construction   6,25 millions € HT.

Date de réalisation   Construction et transformation : 2014-2015. Ouverture : février 2016.

Maîtrise d'ouvrage   Région Haute-Normandie, Direction du service du Patrimoine.

Architecte(s)   Atelier d'Architecture King Kong, Bordeaux.

Scénographe(s)   dUCKS Scéno, France.

Capacité   1 140 m² SHON. Aménagement d'un auditorium de 690 places dans une chapelle du 17e siècle classée monument historique.

Utilisations   Concerts de musiques de chambre, baroque, sacrée et profane.

Services fournis   Conseil et suivi acoustiques complets jusqu'à l'ouverture. Conception de la transformation acoustique de la chapelle par l'ajout de « mobilier acoustique » spécifiquement conçu pour le lieu, dont le lustre en miroir sphérique répondant aux fonctions d'éclairage scénique et de canopée acoustique. Conception acoustique des nouveaux espaces (accueil, foyer, loges, etc.).

Consultant(s)   Yann Jurkiewicz, Eckhard Kahle, Kahle Acoustics.

© 2004-2019 Kahle Acoustics      Cookies